Précédente Accueil Remonter Suivante

Brider le groupe

dans les côtes ?

 

La question :

 Dans les côtes, faut-il brider le groupe ?

Le groupe ?

Un groupe informel de la matinée.

Juste des cyclistes qui ont envie d’être ensemble et qui y trouvent du plaisir.

L’égalité dans le sport, cela n’existe pas.

Brider ?

Tout le monde monte à la même cadence.

Cela peut se justifier sur les longues distances ou dans des groupes très homogènes.

Le lieu ?

Les côtes : plus difficile à cause de la gravité.

L’endroit où tout le monde s’exprime !

L’ordre ?

Vouloir le pouvoir.

La jalousie ?

Ne pas supporter que quelqu’un soit plus fort que soi.

 

 

 Les solutions :

Le nivellement par le bas est à proscrire.

Le concept : les informations et non les ordres.

La tolérance : accepter les différences.

Respect des autres : faire en sorte que cela se passe bien dans les relations humaines.

Les actions : attendre en haut des côtes ou après les instants coureurs.

 

Daniel Clerc

 

Précédente Accueil Remonter Suivante