Précédente Accueil Remonter Suivante

Gagner Perdre ?

 

 

La compétition en course à pied, dans mon adolescence, m'a appris à relativiser.

J'ai toujours eu la chance d'être un assez bon grimpeur...

Voici ma façon de procéder, qui me convient très bien.

Je ne cherche plus à être parmi les premiers en bas des côtes.

Et de faire la course avec la psychologie qui va avec (obsession).

Avec le vainqueur (joie) et les battus (frustration).

Je me laisse distancer ou je reste avec les plus faibles.

Je prends alors mon rythme qui me permet de monter à mon train.

Et je me sers du point de mire des cyclistes.

 

Il y a beaucoup d'avantages à faire comme cela :

- je ne m'ennuie pas,

- je suis vu,

- mon allure par rapport à l'effort, la pente, la durée est assez économique,

- j'ai le plaisir d'être en forme et de doubler rapidement,

- je ne gagne plus des "courses"  mais je n'en perds plus jamais.

 

Daniel Clerc

 

Précédente Accueil Remonter Suivante