Précédente Accueil Remonter Suivante

Coulée verte

Multiplication des ralentisseurs à Malakoff

 

Convergence Francilienne 2018

De plus en plus de ralentisseurs

Barres

 

Convergence Francilienne 2018

4 x 3 = 12 ralentisseurs durs en pierre assez hauts

Malakoff - Le long de la ligne du TGV - Gare Chatillon Montrouge

Rue Raymond David (D61A - D61B)

Rue Nicomedes Pascual - Rue Guy Môquet - Rue Paul Bert

  

Sur la Coulée Verte, aux intersections, le danger, c'est le trafic automobile.

 

La volonté des aménageurs : faire ralentir les cyclistes... par des aménagements contraignants au sol...

4 x 3 = 12 ralentisseurs durs en pierre assez hauts.

 

En regardant les traces des vélos, on constate que les cyclistes les évitent.

Les aménagements pour "la sécurité" obligent les usagers à quitter la piste...

 

Deux rues sont à sens unique ce qui limite le danger.

Les cyclistes qui fréquentent régulièrement ce lieu savent que c'est la rue Paul Bert qui est la plus dangereuse car sans visibilité.

Dans la rue Guy Mocquet, le danger vient seulement de l'extérieur.

La rue Nicomedes Pascual est une petite rue sans trafic.

 

L'important, c'est donc l'attention que vont porter les cyclistes aux véhicules.

Les deux ralentisseurs vont contraindre les cyclistes à les éviter ou à passer dessus...

...leur attention est donc détournée de l'essentiel.

 

Les obstacles, une fois la rue passée, sont là mais ils sont encore plus inutiles/nuisibles. (2 dernières photos)

 

Remarque : c'est ma présence qui a influencé leur trajectoire. Sinon, ils seraient passés sur le côté.

 

2018 : on constate que lorsqu'il y a des cyclistes dans les 2 sens, il y a risque accru.

 

Barres

2018 : le revêtement à été changé. C'est un revêtement dur.

En milieu très urbain c'est mieux.

 

Il y avait plusieurs barres sur ce tronçon de la Coulée Verte.

La terre avait tendance à s'enlever. elles étaient donc de plus en plus proéminentes.

 

Gare Chatillon Montrouge et départ tramway T6

Près de la gare, il y a toute une succession de barres en diagonale dans un secteur goudronné.

Volonté de freiner les cyclistes ? Absurde.

 

La question toujours posée : généralisation souhaitable de ces aménagements archaïques ?

 

 

 

 Exemple à suivre sur la coulée verte

 

Précédente Accueil Remonter Suivante