Précédente Accueil Remonter Suivante

Sans casque

 Lettre aux rares cyclistes sportifs qui ne portent pas encore un casque !

 

Je voudrais répondre aux arguments qui sont souvent formulés pour expliquer le choix du non-port.

 Le casque n’est pas obligatoire

Aujourd’hui, ce serait complètement inutile de vouloir rendre le casque obligatoire puisque presque tous les cyclistes sportifs en portent un !

 C’est ma liberté

La liberté, c’est important. Mais réfléchissez au « cadeau » que vous allez faire à vos proches si vous mourez ou si vous devenez infirme à la suite d’un traumatisme crânien !

 ça ne m’arrivera pas

Si vous pensez cela, c’est que vous êtes soit inconscient, soit de mauvaise foi, soit imbécile…

 ça me gêne

Les casques sont légers et bien aérés. On les oublie.

Par temps chaud, dans les longues montées, certains cyclistes le retirent.

 J’ai l’impression de devenir anonyme

Vous êtes beau. Vous êtes belle. Vous voulez qu’on vous reconnaisse. Vous voulez qu’on vous désire !

Tant que vous tenez l’équilibre, tout va bien !

 Je veux ressembler à un vrai  cyclotouriste avec ma randonneuse, ma  sacoche et les cheveux au vent

Votre image, c'est essentiel !

Votre vie aussi !

 Je ne veux pas faire comme tout le monde

C'est votre choix.

Mais l'instant de votre chute, ça ne sera pas vous qui le déciderez !

 c'est trop cher

Casque premier prix : 20 €

La vie n'a pas de prix !

 Je n'ai jamais porté de casque

Parfois, dans la vie, il faut savoir prendre des décisions !

 Je suis trop vieux

Le casque, ça rajeunit !

Tous les enfants en mettent un !

 A la campagne, le casque est moins indispensable qu'en milieu urbain

En êtes-vous vraiment sûr ?

 En milieu urbain, le casque est moins indispensable qu'à la campagne

En êtes-vous vraiment sûr ?

 J'ai la tête dure !

Avec un casque, elle serait encore plus dure !

 Je suis prudent

Le problème avec les accidents, c'est qu'ils ne dépendent pas que de nous... 

 

     

 Au sujet de l'évolution des mentalités

Parmi les cyclistes, aucun ne partirait sans ses freins. C'est une chose acquise que le vélo doit être équipé de freins.

Et bien, pour le casque, cela doit devenir la même chose.

Les freins et le casque sont des éléments indispensables de la sécurité.

Pour l'immense majorité des cyclistes FFC, UFOLEP & FF vélo (fédérations sportives), cette démarche intellectuelle est devenue réalité.

Pour les cyclistes des villes, on peut constater que le port du casque n'est pas une priorité.

Alors, toi cycliste non casqué, puisque tu désires rester en vie, pour toi et pour les autres, fais l'effort d'évoluer !

 

 

Précédente Accueil Remonter Suivante