Précédente Accueil Remonter Suivante

Encrassement - Dégradation

 

Evolution des aménagements

 

Dégradation Encrassement
Analyse

Aller

Retour

Barres Conclusion

 

Dégradation

L'encrassement

C'est le problème de tous ces aménagements au sol : ils s'encrassent.

La sécurité est encore diminuée.

Le stress démultiplié.

 

Nouveaux aménagements 2017

Tous les usagers sont traumatisés par les aménagements en France.

L'idée simpliste et nocive de faire ralentir par des moyens contraignants doit absolument être reconsidérée.

 

CR9

Chemin de Marcoussis à Longjumeau - 91 La Ville du Bois

Contexte

Liaison Nozay et centre commercial de la Ville Du Bois.

Petite route tranquille utilisée surtout par les cyclistes de loisirs.

Forêt et campagne - Pas de zone urbaine.

Trafic vélo et voiture : presque nul.

Longueur : 1100 m.

 

Le passé

Depuis toujours (18 ans), je passe au moins une à deux fois par semaine par cette petite route très tranquille dans la vallée du Rouillon.

Je n’ai jamais ressenti le moindre danger (circulation quasi-nulle cyclistes et voitures).

Il y a quelques années, j'en avais fait la promotion auprès des clubs de vélo de la région qui ne connaissait pas tous cette solution.

Donc, c'était très bien !

 

Aménagement 2017

2 chicanes très serrées au début et à la fin,

6 plaques ralentisseurs avec 4 poteaux à chaque fois (24),

6 barres ralentisseurs,

des panneaux,

des peintures de signalisation sur le sol.

Il y a également une barre (véritable petit mur) à l'entrée du centre commercial Carrefour (photos 1 & 35) et deux autres ralentisseurs dans le prolongement (allée Jacques Tati).

 

Toute la panoplie des aménagements archaïques...

 

Conséquences

Une inutilité,

une injustice profonde,

une route devenue stressante, avec ses contraintes généralisées,

6 barres ralentisseurs qui sont un véritable danger pour les cyclistes,

24 poteaux dangereux,

davantage de pollution à cause d'une circulation hachée,

aucune protection véritable,

des panneaux inutiles que personne ne voit,

un coût exorbitant.

 

Bilan catastrophique...

 

Point du vue automobiliste ?

La circulation est quasi-nulle.

Pourquoi ces chicanes serrées au début et à la fin ?

La réduction de la vitesse imposée par des contraintes archaïques est inutile.

La présence des très rares cyclistes fait que leur présence est bien prise en compte.

Pourquoi ces 24 poteaux sur 1100 m qui renforcent la pénibilité ?

 

Cyclistes en groupe ?

Les poteaux sont toujours un vrai danger pour les cyclistes en groupe.

Avec plus de 4 cyclistes, les 6 passages avec les plaques et 4 poteaux vont provoquer l’explosion du groupe.

C’est le problème de l'écoulement.

Il faut aménager pour qu’il n’y ait pas de blocage. Visiblement, c'est le contraire ici…

Tout le contraire de la sécurité.

 

L'essor du vélo condamné par la généralisation des aménagements contraignants archaïques ?

 

Panneaux absurdes :

Les plaques sont des contraintes artificielles dangereuses et il y a donc des panneaux qui informent de leur présence...

Il faut raisonner de la même façon pour les poteaux... et mettre des panneaux "attention présence de poteaux"...

 

 

 

Pour tous, perte du droit aux déplacements dans des conditions acceptables.

C'est vraiment très grave.

 

Le reportage a été fait en voiture

pour montrer le point de vue automobiliste

 

Aller

Retour

Les barres ralentisseurs

Les barres ralentisseurs...

 

Avril 2017 : les 6 barres ont été remplacées par des bandes rugueuses...

 

 

Aménagements en contradiction avec les cyclistes

 

Précédente Accueil Remonter Suivante