Précédente Accueil Remonter Suivante

Nouveaux ponts contraignants

Syndicat de l'Orge - Vallée de l'Orge - 91

 

Villiers sur Orge

St Germain lès Arpajon

Athis Mons

Réponse Syndicat de l'Orge

Réponse St-Germain lès-Arpajon

 

Vision de l'avenir positif : faire en sorte qu'il y ai de plus en plus de cyclistes en France.

Il faut donc, pour cela, favoriser leurs déplacements.  Les responsables nationaux l'ont bien compris.

Dans ces 2 exemples, le Syndicat de l'Orge, en 2016 va à l'encontre de cette idée.

Il généralise, d'une manière abusive, les contraintes à Villiers sur Orge et à St Germain lès Arpajon.

Le stress est très important.

A Athis-Mons, c'est très bien.

 

Villiers sur Orge

 Sur les ponts en bois, le danger, par temps humide, c'est la glissade.

Sur les nouveaux ponts de la Vallée de l'Orge, il y a une multiplication par 49 des contraintes inutiles.

La finalité : faire ralentir les vélos ???   Absurde !

Conséquence : passer ces ponts devient un cauchemar à vélo.

 

Par temps de pluie, ces nouveaux ponts se sont révélés très glissants

St Germain lès Arpajon

L'entrée et la sortie ont été condamnées.

Sur toute la longueur du pont, les déplacements ont été rendus invivables.

Sur les deux dernières photos, on constate à quoi sont réduit les cyclistes pour éviter la barrière oscillante.

 

Modification 2017

On constate que même les piétons passent par le chemin libéré

Merci aux responsables d'avoir reconsidéré leurs aménagements.

Athis-Mons

Nouveau pont sur l'Orge à Athis Mons

Pas de contrainte inutile.

Des bandes antidérapantes pour éviter la glissade.

Très bien !

 

Depuis des années, il faut féliciter les actions du Syndicat de l'Orge.

Message du Syndicat de l'Orge

 

Monsieur,

Je fais suite à votre mail du 6 décembre 2016 dans lequel vous nous transmettez le lien d'accès à votre étude portant sur les nouveaux ponts de la vallée de l'Orge.

Après une lecture attentive, je souhaite porter à votre connaissance les éléments suivants :

- le choix d'utiliser un matériau tel que le bois s'inscrit dans une démarche de développement durable;

- l'ergonomie de nos passerelles a été initiée par notre bureau d'études pour une meilleure sécurité;

- l'installation de bandes antidérapantes permet une sécurité supplémentaire pour les cyclistes et les piétons, notamment par temps de pluie.

En effet, depuis plus de 40 ans que le syndicat réalise des passerelles je note une nette amélioration de leur conception règlementaire y compris au niveau sécurité.

Direction générale / Milieux naturels

 

Ma réponse :

J'invite ce responsable à prendre un vélo !

 

Par temps de pluie, ces nouveaux ponts se sont révélés très glissants

(vélo posé au sol volontairement pour la photo)

Saint-Germain lès-Arpajon

Il y a la volonté des responsables de bien faire... mais la plupart ne font pas de vélo !

Une seule contrainte n'a que peu d'importance. Comme vous l'écrivez, elle n'est pas particulièrement insurmontable.

Mais dans ce cas précis, tous les cyclistes sont obligés de descendre de vélo, d'actionner la barrière oscillante ou de passer sur les côtés...

...après être passé sur un pont qui est devenu invivable sur toute sa longueur à cause de ces contraintes inutiles.

Pour les poussettes, cela doit être la même pénibilité.

A part l'esthétisme, pensez-vous qu'il y a un réel progrès dans ce nouvel aménagement ?

Je vous invite à lire ces 3 pages : Barrières contraignantes    Supprimer les barrières ?     Véhicules motorisés ?

C'est la généralisation des contraintes qui pose problème.

 

Cet exemple est très révélateur du drame de la "culture" française : sécurité = contraintes.

Tout le monde doit réfléchir aujourd'hui au stress qu'occasionne ces aménagements contraignants.

Ce n'est plus la sécurité (le danger potentiel) la priorité mais l'usager et sa santé.

 

Précédente Accueil Remonter Suivante