Précédente Accueil Remonter Suivante

Proposition

Sens interdit SAUF cyclistes

 

Les double-sens cyclables (DSC)

Généralisation dans les zones de circulation apaisée (aire piétonne, zone de rencontre et zones 30) entrée dans la loi en 2008 avec le décret 2008-754 du Code de la route dit « décret code de la rue »

En juillet 2015, il y a eu le décret PAMA (plan d’action pour les mobilités actives) qui est venu confirmer cette généralisation et l'étendre aux rues å 30. (Art. R. 412- 28-1)

Lorsque la vitesse maximale autorisée est inférieure ou égale 30 km/h, les chaussées sont à double-sens pour les cyclistes sauf décision contraire de l’autorité investie du pouvoir de police.

Dossier de presse du 14 septembre 2018 sur le plan vélo et mobilités actives :

L'intention de généraliser les double-sens cyclables dans les rues 50 km/h sans à ce jour d'instructions de mise en place ou de généralisation.

Ce que l'on peut affirmer sur les double-sens cyclables (données scientifiques acquises par évaluation et analyses des données d'accidentologie) qu'ils ne génèrent pas d’accidentologie supplémentaire.

Nous avons actuellement un retour de prés de dix années sur les grandes villes qui ont généralisé les DSC (Nantes, Strasbourg, Paris, Bordeaux, Lyon..) : le double-sens cyclable n’est pas accident gène !

Lorsque vous dites que « la circulation double-sens ne sera possible que si les autorités locales estiment qu'elle est compatible avec la chaussée de la commune ce n'est pas tout à fait exact.

Le maire (détenteur du pouvoir de police) doit rédiger un arrêté de généralisation de double-sens cyclable dans les zones de circulation apaisée Il peut dans ce même arrêté éventuellement exclure la marge des rues car elles présentent un risque

L'étroitesse de la rue n'en étant pas un a priori.

Jérôme Cassagnes

Cerema chargé d’études sur les mobilités actives

(Source : Le Cycle n°503 page 96)

Idée : faire de l'exceptionnel, la généralité

Mettre un panneau général à l'entrée des villes

      SENS INTERDIT    

     autorisé cyclistes    

 sur toute la commune 

Depuis des décennies, les communes font des plans de circulation pour gérer les automobiles.

Les cyclistes sont, très souvent, les oubliés de cette réflexion.

En milieu très urbain, les choses évoluent. Les panneaux "INTERDIT SAUF CYCLISTES" sont nombreux.

L'idée serait de généraliser cette permission.

Tous les sens interdits seraient utilisables par les cyclistes,

sauf aux endroits souhaités par les responsables,

avec un panneau "INTERDIT CYCLISTES"

Cela ferait beaucoup moins de panneaux à mettre en place.

Les automobilistes seraient plus prudents sur ces voies à sens unique, car ils sauraient qu'ils ne sont pas seuls.

Daniel Clerc

 

Précédente Accueil Remonter Suivante