Accueil Remonter Suivante

 

 

Quelle société veut-on ?

Limitations imposées par la généralisation des contraintes archaïques (concept danger potentiel) qui sont souvent contraires à la sécurité…  

VS

Limitations intelligentes intégrées dans les véhicules ?

Quel est le véritable intérêt des usagers ?

Cela ne dépend pas seulement du délégué à la sécurité routière...

La demande du Président de la République et le soutien de la Ministre des Transports ne sont pas là par hasard.

Daniel Clerc (conscient des résistances)

05-07-2017

 

Ecole

Fondamentaux avec représentations graphiques

 

Sécurité routière

Monde connecté (5G)

- Concept "danger potentiel" à redéfinir

- Automatisation des limites de vitesse intelligentes

 et des détecteurs de piétons intégrée dans les véhicules

Lire-écrire-orthographe & Numération-opérations-problèmes

L'essentiel

1 - Les concepts du lire-écrire & compter étant abstraits, l’école s’était limitée à faire apprendre.

2 - Si l’école veut faire comprendre les concepts du lire-écrire & compter, le recours aux représentations graphiques est incontournable car cela offre le concret.

3 - Les représentations graphiques permettent de faire comprendre le cœur du lire/écrire, de la numération, des opérations, de la géométrie et des problèmes.

4 - Elles montrent que le lire & l'écrire sont imbriqués.

5 - Elles montrent que la numération & les opérations sont également imbriquées. Les deux sont nécessaires pour comprendre.

6 - L'école doit offrir aux élèves un enseignement global, scientifique et cohérent.

7 - Avec la compréhension, les élèves "enseignés" doivent devenir, à certains moments, des élèves "enseignants".

Il y a, aujourd'hui, une base de travail sur laquelle on peut s’appuyer.

 

Enseignement ludique ?

Pour les élèves, c’est la compréhension qui est primordiale. Car c’est elle qui permet d’aller plus loin. Ils le savent.

 

ecole_fondamentaux_representations_graphiques

ecole_apprentissages_lire_ecrire

ecole_apprentissages_numeration_operations

ecole_apprentissages_problemes

 

 

 

-> Fin des aménagements contraignants archaïques ?

Injustice, stress, inutilité, pollution, sécurité amoindrie et coût astronomique

Le choix qui a été fait en France d'imposer la limitation des vitesses par des aménagements contraignants archaïques, avec le concept erroné du danger potentiel, a pour conséquence l'injustice, le stress, l'inutilité, une sécurité amoindrie, davantage de pollution et un coût astronomique.

Les responsables doivent absolument revoir les priorités importantes :

la santé des usagers, la lutte contre la pollution et une meilleure sécurité.

Et d'adopter des solutions vraiment efficaces du XXI° siècle dans un monde connecté :

Intégration dans les véhicules de l'automatisation des limites de vitesse intelligentes et des détecteurs de piétons. GPS parlant pour les aveugles.

 

Accueil Remonter Suivante